L’ACDIEF rêve de la région centrale sans violences basées sur le genre

L’association Action collective pour le développement intégral de l’enfance et de la jeune fille (ACDIEF), a lancé le jeudi 05 mars 2020 à Sokodé, son projet d’implication des jeunes et des leaders communautaires de la région centrale dans la lutte contre les violences basées sur le genre et les mutilations génitales féminines.
Avec un taux de 17, 4 % selon une étude du ministère de la planification en 2015, la région centrale est malheureusement la zone la plus touchée par ces fléaux. Il s’agira donc pour l’ACDIEF à travers deux activités majeures, que sont des causeries-débat avec les leaders communautaires et, un concours de plaidoyer en faveur des jeunes élèves, de réduire considérablement ces pratiques révolues qui ont en plus, des conséquences désastreuses sur les victimes.
Les précisions sur le sujet à suivre dans le reportage vidéo.

Chris.A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp