ACDIEF /Lutte contre les mutilations génitales dans la Centrale : Des jeunes s’engagent

Lancé en mars dernier, le « Projet d’implication des jeunes et leaders communautaires de la région centrale dans la lutte contre les violences basées sur le genre et les mutilations génitales » a pris fin quant à sa mise en œuvre, le mercredi 24 juin 2020 par un concours de plaidoyer. Initié par l’ONG Action collective pour le développement intégral de l’enfance et de la jeune fille (ACDIEF), avec l’appui financier du Pro-CEMA, il a non seulement permis de sensibiliser les leaders communautaires des préfectures de Tchaoudjo, Tchamba, Blitta et Sotouboua sur les dangers liés à ces fléaux, mais a aussi éduquer les jeunes de ce milieu sur les contours du sujet pour désormais faire d’eux, de vaillants défenseurs des Droits de l’Homme, épris de justice pour combattre ces pratiques dont les conséquences sur la gente féminine sont souvent désastreuses.
D’ailleurs, ces derniers ont démontré leur engagement en faveur de la lutte contre les violences basées sur le genre et les mutilations génitales, à travers des plaidoiries bien soutenues et appréciées du public présent, lors de la finale du concours de plaidoyer organisé par ACDIEF.

A l’issue des différentes présentations et sur la base des critères du jury de circonstance, le premier prix composé d’une moto est revenu à Mlle Aïda Ayeva, collégienne à Sokodé avec une note de 16/20.
Les détails sur le sujet à suivre dans le reportage vidéo.

Chris A.

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp