Après le Sénégal et la Guinée Bisseau, le Togo est aussi en passe de bénéficier des bienfaits de ” Electoral Violence Monitoring, Analysis and Mitigation” ( EMAM) pour les prochaines élections présidentielles qui se tiendront dans le pays en 2020. Projet trienal mis en oeuvre par le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la paix (WANEP), il vise à contribuer à l’atténuation de la violence électorale par la mise en oeuvre des mécanismes et mesures de prevention dans sept (07) pays cibles de l’Afrique de l’Ouest dont le Togo. C’est donc dans ce cadre que s’est ouverte ce mardi 24 septembre 2019 à Lomé, une formation en faveur de dix (10) organisations de la société civile togolaise sur ces outils précités.
Les details sur cette rencontre à lire dans le reportage.

Chris. A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp