Dans quelles conditions le producteur agricole togolais devrait il travailler de nos jous pour mieux produire et espérer une vie meilleure? C’est l’une des préoccupations qui retient l’attention des organisations de paysans, des services tecnhiques de l’Etat, des OSC et aussi, des chercheurs au forum social des paysans ouvert ce mardi 26 novembre 2019 et ce, pour deux jours. Initiative de la plateforme nationale de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (CGLTE-AO), la rencontre se veut un cadre d’échanges pour proposer et recueillir des parties prenantes, des solutions alternatives en vue d’une transformation économique et sociale des paysans togolais.
La régularité de la pluviométrie nécessaire aux bonnes productions agricoles ayant connue des bouleversements à cause des effets du changement climatique, les producteurs pensent qu’il faudrait (…)
La suite à lire dans le reportage video.

Chris. A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp