Le secteur minier togolais, un des vecteurs de développement économique du pays et bien pris en compte dans le PND, connaitra un essor encore plus radieux grâce au Projet de Développement et de Gouvernance minière (PDGM) dans les prochaines années avec des spécialistes du domaine qui seront formés sur place. Les jeunes togolais pourront désormais en effet, se former en « Géologie Minière » et en « Chimie Analytique Mines Environnement », deux licences lancées le mardi 16 avril dernier à l’Université de Lomé, par les ministres en charge des Mines et de l’Enseignement Supérieur.

Le coût total de cet appui de la Banque Mondiale à travers le PDGM à la faculté des sciences de l’Université de Lomé, s’élève à 700 000 000 FCFA et comprend également les bâtiments de salles de cours, des laboratoires réhabilités, un centre d’informations minières et de deux véhicules.

Les détails sur le sujet à lire dans le reportage vidéo

Chris.A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp