Les acteurs multisectoriels et coordonnateurs de l’initiative spéciale “un seul monde sans faim” (EWoH) de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS), sont depuis ce mardi 29 octobre 2019 à Lomé, pour une conférence bilan et de définition de nouvelles stratégies de mise en oeuvre dudit projet pour la période 2020-2022. Après trois ans de son expérimentation en effet dans dix pays d’Afrique dont le Togo, le projet décliné en deux volets, notamment la sécurité alimentaire dans le sahel et le droit foncier des femmes rurales en Afrique de l’ouest se réinvente avec la quarantaine de participants pour permettre aux femmes de mieux jouir de leur droit foncier afin de contibuer davantage au développement de leurs communautés et à la lutte contre la faim.
Il est à noter des avancées significatives au Togo, au Bénin et au Burkina Faso où beaucoup de sensibilisations ont éte faites pour que les femmes rurales puissent aussi hériter de la terre.
Les détails sur le sujet à suivre dans le reportage.

Chris. A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp