Lomé, la capitale togolaise sera la terre d’acceuil de la 55ème session ordinaire du Conseil international des bois tropicaux (CIBT) du 02 au 07 décembre prochains.

L’information portée à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce mardi 05 novembre 2019, a permis au patron du Ministère de l’Environnement, du Dévéloppement Durable et de la Protection de la Nature (MEDDPN), le professeur David Oladokoun de faire valoir les critères qui ont milité en faveur du Togo pour abriter un tel sommet pour lequel, près de 300 personnes sont attendues à Lomé. Aussi, a-t-il énuméré un certain nombre de projets que le pays se propose de soumettre à l’OIBT pour financement en faveur de la préservation des écosystèmes forestiers nationaux.
Enfin, cette session hors siège permettra à l’OIBT qui prône la conservation et la valorisation des forêts tropicales dans l’optique d’une gestion durable de (…)
Lire la suite dans le reportage.

Chris. A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp