Seul président d’une République (Ghana) à l’ouverture de la session de haut niveau de la semaine africaine du climat le mercredi dernier à Accra, Nana AKUFO-ADDO n’a pas passé sous silence les effets du changement climatique sur les populations du continent africain.

“Nous devons nous engager à faire des démarches concrètes pour protéger le climat’’ dit-il. Bref, le président ghanéen a convié toutes les parties prenantes à cette rencontre au renforcement de la coopération internationale et à plus d’efforts collectifs pour lutter de façon décisive contre le changement climatique.

La suite à lire dans le reportage.

Chris.A depuis Accra pour Eco conscience TV

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp