Le Projet d’Amélioration du Service Public de l’Eau de la ville d’Aneho (PASPEA) continue de plus belle avec sa phase 2 ( Réhabilitation du réseau de la TDE et réalisation de bornes fontaines) qui va connaître un coup d’accélérateur après la signature de convention intervenue ce mardi 10 juillet 2018, entre la commune de la ville et son partenaire financier, le Syndicat des Eaux d’Ile de France ( SEDIF).
Estimé à 1 336 000 €, sa mise en oeuvre aidera à améliorer l’état de santé des populations d’Aneho en diminuant les maladies hdydriques liées à la consommation de l’eau impropre. Ce budget sera assumé de façon paritaire entre l’Etat togolais (la TDE et la Sp-Eau) et SEDIF, soit 50% pour chaque partie. Quant à African Rural Water Pro( ARWP) qui est un bureau d’études togolais dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, il assure la coordination des travaux aux côtés de l’Association Systèmes Économiquement Viables pour l’eau aux Suds (SEVES) pour la qualité des ouvrages.
Plus de détails dans le reportage.
C.A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp