Elle est l’une des associations qui œuvrent inlassablement aux côtés des couches les plus vulnérables au Togo et ceci, à travers des actions humanitaires qui donnent une seconde chance de vie à ces populations, surtout celles des zones rurales du pays. L’Association Sauvons les Enfants Démunis du Togo (SED-Togo), puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est la preuve vivante de la nécessité d’élargir les actions sociales aux jeunes défavorisés et abandonnés pour diverses raisons, en les identifiant pour les aider avec des formations spécifiques en leur faveur. À travers son Centre de Formation Professionnelle et Sociale Nogbedji (CFPS-N) en effet, ce sont des dizaines de jeunes garçons et filles orphelins, victimes de mariages forcés ou déshérités de la préfecture de l’Oti, qui ont été accueillis, formés en couture dame et homme, en boulangerie, en coiffure et en broderie pour une auto prise en charge après généralement trois de formation gratuite .
Sur les traces des acteurs qui luttent pour le développement des communautés à la base, une équipe de votre chaîne Ecoconscience TV est allée toucher du doigt les réalités dudit centre à Mango ( ville à 549 km au nord de Lomé); suivez son reportage.
La rédaction

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp