ECO CONSCIENCE TV
Pour des citoyens eco-responsables

Sokodé au centre Togo, a connu ce samedi 6 octobre 2018, une séance de la campagne de sensibilisation de masse des employeurs et des travailleurs domestiques, sur les droits et devoirs du travailleur domestique, le syndicat, l’action syndicale et le droit à la protection sociale conformément à la convention 189 et la recommandation 201 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Initiative de la Plateforme des Organisations de Défense des Droits des Employés Domestiques au Togo (PODDED) dans le cadre de la mise en œuvre des activités de son plan d’action 2018, cette campagne a aussi touché les villes de Lomé et Dapaong et a démarré depuis le 30 septembre dernier.
La sensibilisation à Sokodé a été organisée par l’ONG Programme d’Appui à la Femme et à l’Enfance Déshéritée (PAFED), membre de la PODDED et point focal de la Région Centrale. Pour se faire, sa Directrice Exécutive, Françoise GNOFAM a sollicité les services de l’Inspecteur du Travail et des Lois Sociales Tairou Minirou TCHEDE qui s’est basé sur la participation active comme méthode pour échanger avec la cible choisie pour ladite campagne.

La réglementation sur le travail domestique, le syndicat et la sécurité sociale sont respectivement les trois thèmes qui ont meublé l’activité. Dans les détails, les participants ont entre autres été outillés, sur la réglementation du travail au plan national et international, le contrat de travail, les conditions de création d’un syndicat, les conditions d’adhésion à un syndicat, la capacité civile d’un syndicat, les différentes formes d’unions syndicales au Togo, l’organisation de la sécurité sociale au Togo, l’immatriculation à la CNSS, ses prestations et les conditions pour en bénéficier.
Les questions réponses ont donc permis aux travailleurs domestiques ainsi qu’à leurs employés, de bien cerner les droits et devoirs qui sont les leurs selon leur statut, pour désormais se conformer aux réglementations prescrites dans les convention 189 et la recommandation 201 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).
“Il est nécessaire de connaitre nos droits et devoirs afin d’accomplir parfaitement nos obligations professionnelles et se conformer aux dispositions de la législation du travail pour une meilleure protection des employeurs et travailleurs domestiques.
Notre sécurité et notre protection sociale nous sont également obligatoires et impérieuses. Sur ce, il nous incombe donc de prendre des dispositions nécessaires pour profiter des prestations de la CNSS, l’institution qui gère le régime de sécurité sociale”, a dit l’expert, alors qu’il concluait sa communication.

Au total, 32 participants, soit 20 travailleurs domestiques et 12 employeurs ont pris part à cette séance de sensibilisation à Sokodé. La campagne dans son ensemble rentre en réalité, dans la défense des droits de l’homme. Enfin, l’ONG PAFED n’est pas à son premier coup d’essai dans le domaine. Elle a appuyé à la mise en place d’une Association des Enfants Travailleurs Domestiques (AETD) dans la Commune de Sokode en 2013.

La rédaction

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp