ECO CONSCIENCE TV
Pour des citoyens eco-responsables

Dans le cadre de la concertation des nations unies sur la gestion durable des terres en termes de lutte contre la désertification, le Togo s’est engagée il y a environ 6 mois à élaborer son plan de lutte contre la sècheresse. A cet effet, une rencontre s’est tenue ce 29 novembre à Lomé sur la validation dudit plan. La rencontre a réuni plusieurs acteurs nationaux et des experts du mécanisme mondial de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), en Anglais United Nations Convention to Combat Desertification (UNCCD). Elle a permis à ces experts en la matière de discuter sur les questions de désertification afin de doter le pays des moyens nécessaires et efficaces pour faire face à ce fléau.

Le Togo n’en est pas épargné par les problèmes de dégradation des terres et de la sécheresse. Selon une étude menée dans le cadre de l’appui du mécanisme mondial de la convention des nations unies sur la lutte contre la désertification, la sécheresse induite par le dérèglement climatique, le Togo en a connue plus d’un depuis les années 70. Plus alarment encore, le tableau de demain offre des éléments à s’inquiéter.

L’étude menée a permis d’élaborer un plan national de lutte contre la sécheresse. A l’issu de la dite rencontre de validation, le document sera soumis au mécanisme mondial de la CNULDC pour des appuis en vue de sa mise en œuvre.

 

Redaction

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp