ECO CONSCIENCE TV
Pour des citoyens eco-responsables

La ville de Dapaong (620 Km au nord de Lomé) a connu les 28 et 29 juin 2018, une série d’activités (Panel, caravane et émission radiophonique) sur l’implication effective des femmes dans l’élaboration de son Plan de Développement Communal 2ème génération (PDC 2).
Constituant une franche importante des contribuables de cette ville, il n’était pas question aux premiers responsables de la commune de définir les grandes lignes de ce nouveau projet programme sans elles, surtout que des domaines tels que, l’économie, le social et la culture seront pris en compte dans le document.
Pour ce faire, le panel sur la participation de la femme au processus de décentralisation a permis aux organisateurs d’outiller les participantes sur le cadre juridique du droit et de l’importance d’une implication des femmes aux prises de décisions dans le développement local ; leur contribution au processus d’élaboration et de mise en œuvre du PDC2. La caravane organisée et qui a parcouru les artères de la ville de Dapaong a informé le grand public sur la participation de la femme à la gouvernance locale.

Émission Radio

L’émission radiophonique quant à elle, est revenue sur ce dernier thème en prenant en compte l’aspect ‘’défis à relever’’ avec une audience élargie aux femmes et aux populations des villages environnants. Ces débats ont été animés pour la grande partie par Amina TCHEDE-ISSA YAGNENAM et Confort KABISSA-LAMBONI, des femmes très influentes du milieu issues des structures partenaires de la Fédération des Organisations de Développement de la Région des Savanes (FODES), appuyées par moment par des représentants préfectoraux et communaux de la région.
C’est un premier pari gagné par les organisateurs dans le processus d’élaboration du PDC2, puisque des préoccupations et contributions recueillies des femmes sur le terrain, ils ont non seulement eu une idée sur le poids socio-économique des femmes du milieu, mais aussi et surtout les avantages à tirer de la participation de ces dernières en faveur de ce précieux document de développement local.
Cet exercice faut-il le rappeler, s’inscrit dans l’engagement des collectivités territoriales (préfectures et communes) à assurer la conception, la programmation et l’exécution des actions de développement d’intérêt local de leur ressort territorial selon l’article 7 de la loi n°2018-003 du 31 janvier 2018 dans le processus de planification de la décentralisation en cours au Togo. Il est l’un des volets essentiels du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale ( ProDeGol) que finance la coopération allemande à travers la GIZ
C.A

Partager sur les réseaux

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp